Espace Articles

Détails ici...
Partager:
/DSC_2707.JPG

Le mercredi 6 mai 2020, une équipe de « Les Amis de la Terre-Togo », s’est rendue à Gbalavé (dans le canton de Fiokpo), localité située à 130 Km de Lomé, la capitale du Togo au sud-ouest de la Région des Plateaux, à une altitude de 800 m en moyenne. La démarche s’inscrit dans le cadre du suivi dans le milieu, d’une part, du projet d’adduction d’eau potable des agglomérations de Fiokpo, en cours de réalisation dans le milieu par Les Amis de la Terre-Togo, et d’autre part, du projet de développement de pépinière de différentes essences végétales. C’était une occasion pour l’équipe de sensibiliser les acteurs sur le respect des mesures barrières en vue de lutter efficacement contre le COVID-19.

Il convient de noter qu’outre le chargé du programme Développement Communautaire, Forêt et Biodiversité, également responsable du projet d’adduction d’eau potable, l’équipe était composée des chargés des campagnes, du programme Information et Communication, et du  Directeur Exécutif par intérim.

  1. Suivi du projet d’adduction d’eau potable des agglomérations de Fiokpo
Les villages de Fiokpo sont situés à 130 km de Lomé, la capitale du Togo au sud- ouest de la Région des Plateaux à une altitude de 800 m en moyenne. Ce sont des  agglomérations de la préfecture de Kloto dont les populations pratiquent, essentiellement, l’agriculture. Ces populations s’alimentent, difficilement, actuellement en eau à partir des rivières qui passent en bas des villages où les habitants font aussi la lessive. Ces points d’eau sont inévitablement pollués par des déchets humains, d’ordures ménagères, de rejets de fosses d’aisance, de latrines voire de déchets d’animaux. L’objectif global du projet est d’améliorer les conditions de vie socio-économique en éliminant les maladies d’origine hydrique de la population rurale par un approvisionnement approprié en eau potable. Sur place, l’équipe a discuté avec le comité de gestion, y compris son président, qui est également le président du comité villageois de développement (CVD). Les discussions ont, entre autres, porté sur les problèmes liés à :
  • l’état actuel des infrastructures ;
  • la recherche de financement pour rendre l’eau potable ; et
  • l’extension du réseau à d’autres villages
2. Visite de site de pépinière 

Au cours de la visite de l’un des sites de pépinières de Les Amis de la Terre-Togo sis à Volové, l’équipe a échangé avec M. ADEVOU Éric, gérant dudit site.
Les difficultés auxquelles fait face le gérant ont été recueillies. Elles sont essentiellement d’ordre financier et d’écoulement. La discussion a abordé, entre autres, la recherche de voies et moyens pour renforcer la pépinière avec d’autres espèces.Il faut préciser ici que le programme Développement Communautaire de Les Amis de la Terre-Togo s’approvisionne et distribue aux communautés et aux organisations communautaires de base qui le désirent, et en fonction de la disponibilité, les jeunes plants issus de cette pépinière pour les activités de reboisement.